30-06-08

Abus d'enfants: Marcel Vervloesem invité à La Haye - Server bloqué


Marcel Vervloesem à la Cour Européenne des Droits de l’Homme

marcelNos félicitations pour la mobilisation en France où l'affaire pédocriminelle de Zandvoort avec -selon la police fédérale belge- plus que 88.000 victimes a été nommé un 'non-lieu'. La justice belge n'est pas du tout content avec l'invitation de Marcel Vervloesem au palais de la justice de La Haye concernant l'affaire Zandvoort et la mobilisation internationale contre la politique du gouvernement belge et française sur le plan de la lutte contre les réseaux pédophiles et les abus d'enfants. Directement après ce message on a bloqué le server du Werkgroep Morkhoven et de la Fondation Princesse de Croÿ qui ne peuvent même plus envoyer leurs e-mails.
Entretemps les cd-roms de l'affaire Zandvoort lesquelles le Roi belge transmettait en 1998 à la justice et qui ont été volé sur le court d'appel d'anvers, restent mystérieusement disparus. Il y a quelques semaines que le Roi et le ministre de la justice belge ont été contacté par le Werkgroep Morkhoven qui attend maintenant leur réponse...


BELGIQUE: La Cour de cassation a confirmé le 24 juin 2008, la légalité de la condamnation d'un homme pour viol, malgré un cancer de la prostate, donc d'une glande du système reproducteur masculin, dont la dysfonction conjointe à un grave diabète, anéantit toute possibilité d'imposer les sodomies ou fellations décrites par les plaignants.

La condamnation de Marcel Vervloesem est basée sur les doutes du Dr COSYNS au motif du nombre de plainte, plutôt que sur un diagnostique relatif aux effets du diabète et du cancer, selon sa mission de médecin.

CE CANCER LUI A ÉTÉ CACHÉ. Il n'a été opéré en urgence de deux cancers qu'un mars 2006, alors qu'une prise de sang datant de janvier 2005 faisait état de la tumeur. Marcel Vervloesem a survécu à 3 1/2 ans sans chimiothérapie, dont 14 mois avant les premiers soins, ce qui a résulté à 2 métastases. La Cour de Cassation a confirmé une peine de 4 ans de prison, "compte tenu de son état de santé".

Marcel Vervloesem a été condamné par la maffia depuis 1988, quant il a découvert, que les enfants qui fuyaient les maltraitances de l’hôpital Good Engels à Anvers, étaient récupérés par la maffia pour les prostituer.

Le Werkgroep Morkhoven, association d'activistes fondée par Marcel Vervloesem, reprochait au juge VAN CRAEN d’avoir accordé l’adoption de Wilfried, un jeune homosexuel de 17 ans, à un invalide de 60 ans, ouvertement homosexuel aussi, et qui sera ultérieurement condamné pour inceste. Les activistes reprochaient au Dr COSYNS de ne pas avoir vu que des enfants ressortaient des cellules d'isolation de l'hôpital Good Engels avec bras et jambes cassées et qu’une fille de cinq ans y était morte... isolée.

Ils avaient manifesté au Palais de justice d'Anvers pour libérer Wilfried, qui avait été remis en cellule d'isolation, alors que son père adoptif était en prison pour inceste. Il avait ensuite été envoyé à la maison de redressement de Mol. Marcel Vervloesem était déguisé en moine, portait le masque de la mort. Un cercueil rappelait que le destin de Wilfried ne devait pas être semblable à celui de petite fille, morte en cellule d’isolation.

A la même époque, Robbie, fils d'un patron de bordel, avait été incité à fuguer de la maison de redressement de Mol en Hollande, où il avait été prostitué. Il avait été exploité par un "service d'escorte" dès l'âge de 12 ans. Un garçon comme lui pouvait rapporter entre 450 et 900 euros la nuit, selon son père.

En 1998, Robbie avait 20 ans et voulait vivre sa vie, loin du réseau, avec sa femme et sa fille. Il a mené le Werkgroep Morkhoven au fichier Zandvoort, où figurent plus de 100.000 photos de crimes sur des enfants. Il a ensuite assassiné le propriétaire du fichier, qui le tenait sous chantage.

En réponse, un nouveau contrat a garanti le paiement 375 euros à neuf délinquants pour accuser Marcel Vervloesem de viols lorsqu'ils étaient mineurs d'âge. L'un d'eux s’est retourné quand il a retrouvé son appartement vandalisé par la bande, et témoigné de ces paiements.

Trois jeunes ont alors été agressés, jusqu'à ce qu'ils acceptent de chercher de la drogue en Hollande, avec pour instruction, s'ils étaient arrêté, de dire que Marcel Vervloesem les avaient violé. Ils ont été arrêtés en mai 2005. Marcel Vervloesem a immédiatement été emprisonné, alors qu'il avait un cancer à la prostate depuis 4 mois, depuis janvier 2005 au moins. L'un des jeunes a rétracté ses accusations dés le lendemain et a été envoyé à la maison de redressement de Mol.

Le tribunal de Turnhout désignera le Dr COSYNS en septembre 2005 pour donner son avis en sa qualité d'expert. Marcel Vervloesem n’a été avisé d’un double cancer au foie et à la vésicule qu'en mars 2006, une semaine avant d'être condamné à trois ans de prison ferme sur base des doutes émis par le médecin au motif du "nombre de plaintes", sans un mot sur la prostate.

En 2007, le juge VAN CRAEN était passé du tribunal de la jeunesse à la cour d'appel. Il alourdira la peine a quatre ans de prison, au moment où Marcel Vervloesem était opéré d'une métastase "au ventre", selon ses médecins, toujours sans un mot sur la prostate.

A présent, le tribunal de cassation confirme la légalité de condamner un homme alors que le plaignant, depuis majeur, a rétracté sa plainte en assurant l’avoir porté sous la menace; alors que le tribunal a reconnu la crédibilité d'un témoin qui assure qu'une deuxième plainte a été payée 375 €; alors que cinq médecins certifient qu'il ne peut pas physiquement commettre ces dits crimes, alors que 42 pièces de la défense manquent au dossier et que le délai raisonnable est dépassé depuis deux ans.

On comprend donc pourquoi Robbie aurait pu croire préférable d'assassiner son principal abuseur, plutôt que de faire confiance à la justice. Aux Etats-Unis, plusieurs victimes ont été attribuées tous les meurtres de la mafia. Certains ont été condamnés en temps que meurtrier en série, parfois pour 80 meurtres, alors qu’ils n’en reconnaissaient que quelques-uns, tels que Papa ou Maman et les grands-parents, qui les avaient exploités sans avoir à en répondre.

Les victimes ne sont pas surprises, mais furieuses de la condamnation de Marcel Vervloesem. Elles ont toutes été objets de jugements semblables et vu tous ceux qui ont tenté de les aider sur le banc des accusés. Les enfants de maffieux, qui sont généralement les premiers exploités, témoignent de leurs méthodes. Les juges sont menacés, y compris ceux du Tribunal Européen des Droits de l'Homme, selon eux. Ca fait peur, mais ils ont eu peur aussi et beaucoup n'y ont pas survécus.

Le Werkgroep Morkhoven et la Fondation Princesse de Croÿ et Massimo Lancellotti soutiennent Marcel Vervloesem sans réserve. Ils se rendront au tribunal de Strasbourg avec des médecins, pour expliquer la possibilité de sodomiser quelqu'un avec un cancer de la prostate. De nombreux parents et jeunes, qui ont enduré ces crimes et la lâcheté des autorités, soutiennent Marcel Vervloesem, qu'ils appellent "le Nelson Mandela des enfants". Il restera un héro, sans que les mafias ne puissent rien y faire.

Source: http://www.droitfondamental.eu/


- http://www.google.fr/search?hl=fr&q=affaire+zandvoort&btnG=Rechercher&meta=
- http://www.google.be/search?hl=fr&q=Jacobs+zicot+turnhout&btnG=Rechercher&meta=
- http://www.google.be/search?hl=fr&q=Gina+Bernaer+Pardaens+Zandvoort&btnG=Rechercher&meta=
- http://www.google.be/search?num=30&hl=nl&q=Onkelinx+Zandvoort+&btnG=Zoeken&meta=
- http://www.zoegenot.be/CD-roms-pedocriminels-Onkelinx.html
- http://www.droitfondamental.eu/

Affaire Zandvoort - Audition à La Haye avec Marcel Vervloesem et ses avocats
Vendredi, 4 juillet 2008
Palais de justice, Prins Clauslaan 60, AJ 's Gravenhage (La Haye), Hollande

19:13 Gepost door Jan Boeykens | Permalink | Commentaren (1) |  Facebook |

Commentaren

Problemen Skynet: Morgen hoorzitting in Den Haag - Werkgroep Morkhoven krijgt problemen met haar skynetblogs

From: Werkgroep Morkhoven
To: redactietelegraaf.nl; redactietrouw.nl; redactievolkskrant.nl; redactienu.nl; redactieparool.nl; redactie-itelegraaf.nl; nrc.nl; ria.jaarsmatip.nl; janmarijnissen.nl; jstrolenberg; lezersredacteurpzc.nl; vlugttros.nl; voorlichtingrechtbanksgrarr.drp.minjus.nl; ibirgit.jansentros.nl; vluchtelingenorganisaties.nl; ivcnijme.nl; algemeenlinksprotest.nl; alkroonpzc.nl; ali.van.der.kolktros.nl; arie.rijneveldtros.nl; bsrmaatschappelijkwerkoss.nl, leclea.be; patricia.vandersmissen; carine.tkint; controverserll.be; michel.bouffiaux; europol.eu.int; gvaredactie; kinderrechtenvlaamsparlement.be; kinderrechtenhuis.vzw; krw.koepelkinderrechtswinkel.be; andre.denysvlaamsparlement.be; philippe.truytspersgroep.be; patrick.dewaelibz.fgov.be; gvanholenfreemetro.be; geert.versnickdekamer.be; genecode; gdespiegelaereknack.be; dezondag.antstreekkrant.be; schepen.guy.paulisherentals.be; silvan.declerqibz.fgov.be; schepen.kris.peetersherentals.be; schepen.roger.van.nuffelherentals.be; hoofdredactiedemorgen.be; fractie.cdenvvlaamsparlement.be; fbrepoelseuroparl.eu.int; klachtenvlaamseombudsdienst.be; kabinet.letermevlaanderen.be; koen.tsijendekamer.be; krw.bruggekinderrechtswinkel.be; kabinet.vandenbrouckevlaanderen.be; justitieel.welzijnswerk; jef.geboerskinderrechtencoalitie.be
cda.publieksvoorlichtingtweedekamer.nl; jmdedecker.com; jos.bouverouxvrt.be; binnenlandstandaard.be; antwerpenbelga.be; radionieuwsvrt.be; redactiebelga.be; redactie.dngpersgroep.be
Subject: Kinderpornozaak Zandvoort: hoorzitting in Den Haag dd. 4 juli 2008
Date: Thu, 3 Jul 2008

Werkgroep Morkhoven krijgt problemen met haar skynetblogs

Contacteer ons
Heeft u een opmerking, een probleem of een vraag? Contacteer hieronder de Skynet-Klantendienst. Geef zo veel mogelijk informatie, dan kunnen wij u het best verderhelpen.

---------------------------------------


Geachte Heer,

Vandaag probeerde ik in te loggen op mijn skynetblog 'Doofpot Justitie' maar dat bleek niet te gaan.

Tot mijn verwondering las ik dat mijn domeinnaam 'niet meer geldig' was.

In het verleden had ik ook problemen met een aantal skynetblogs doordat iemand een klacht omtrent het 'schenden van zijn privacy' bij Skynet had ingediend.
Met het 'schenden van de privacy' werd de opgave van de initialen Marc C. bedoeld.
Skynet nam deze klacht toen ernstig en sloot de skynetblog 'Doofpot justitie' zonder dat ik het wist.
Toen ik protest aantekende over deze gang van zaken en mij bereid verklaarde om de initialen Marc C. te vervangen door Piet L., besloot skynet de blog opnieuw te openen.
Gelukkig kwam er geen Piet L. opdagen die zich bij Skynet beklaagde over het feit dat ik zijn 'privacy schond' en sindsdien waren er geen problemen meer met onze skynetblog. Ik was met de Werkgroep Morkhoven zeer tevreden over de skynetblogs.

Enkele dagen geleden werd onze server na het plaatsen van een franstalig artikel waarin Dr. Psychiater Cosyns werd genoemd, plotseling geblokkeerd.

Door bij vrienden te gaan werken, konden we ons opnieuw inloggen en een artikel plaatsen op 'Doofpot Justitie' waarin ondermeer stond dat Marcel Vervloesem van onze vereniging op 4 juli 2008 was uitgenodigd op een hoorzitting rond de cd-roms van het kinderpornonetwerk Zandvoort in Den Haag.
Dat was natuurlijk slechts nieuws voor de Belgische justitie en de Belgische overheid omdat die juist al het mogelijke heeft gedaan om de kinderpornozaak Zandvoort in de doofpot te stoppen.
Zij vervolgde Marcel Vervloesem daarbij niet alleen 10 jaar lang voor het 'bezit van kinderporno' maar veroordeelde hem op basis van de verhalen van enkele betaalde criminelen die regelmatig wegens diefstallen, inbraken, gewapende roofovervallen, oplichtingen en zedenfeiten achter de tralies zaten.

In ons artikel op Doofpot Justitie spraken we ook over de cd-roms met kinderporno uit de kinderpornozaak Zandvoort die de Werkgroep Morkhoven in 1998 aan de Koning bezorgde.
De Koning liet deze cd-roms destijds door Tony Van Parys (CD&V) die toen justitieminister was, voor onderzoek aan procureur-generaal Christine Dekkers van het hof van beroep te Antwerpen overmaken.
Enkele maanden geleden moest advocaat-generaal Marc Tack, aanklager van Marcel Vervloesem die de kinderpornozaak Zandvoort een 'zeepbel' noemde, openbaar bekennen dat de cd-roms van de Koning spoorloos verdwenen waren.
De diefstal werd door de Hoge Raad voor de Justitie nog eens schriftelijk bevestigd zonder dat het tot een onderzoek kwam.

Dit is niet de eerste diefstal in het dossier Vervloesem die daardoor op basis van een onvolledig dossier werd veroordeeld zonder dat het hof van cassatie dit als een procedurefout zag.

Ik neem aan dat de plotse problemen met onze skynetblogs ook het gevolg zijn van het feit dat we zowel de Koning zelf als justitieminister Van Deurzen (CD&V) per aangetekende brief met een rode antwoordkaart inzake de gestolen cd-roms op de hoogte brachten zonder dat we een antwoord ontvingen.
Ook het feit dat we Tony Van Parys, de kabinetschef van de Koning en de leden van de Commissie Justitie van de Senaat terzake schreven, zal wel hebben meegespeeld.
En dan is er die hoorzitting in Nederland natuurlijk die morgen zal plaats hebben.

Ik weet dat de skynetblogs publiciteit maken voor Child Focus dat van al de voorgaande zaken op de hoogte werd gebracht maar dat geen enkel initiatief nam om de zaken op te lossen maar ook dat vind ik geen reden om de publicaties op onze skynetblogs te boycotten.

In de hoop dat Skynet ons zo snel mogelijk opnieuw gebruik laat maken van onze domeinnaam, en in afwachting van uw antwoord, teken ik,

Met vriendelijke groet,

Jan Boeykens
Voorzitter Werkgroep Morkhoven

Werkgroep Morkhoven vzw-asbl
Faiderstraat 10
1060 Sint-Gillis
Tel/Fax 02 537 49 97
WerkgroepMorkhoven@gmail.com
http://doofpot-justitie.skynetblogs.be/
http://werkgroep-morkhoven.skynetblogs.be/

---------------------------------------

http://www.skynet.be/over/contacteer/eptica-send

Bevestiging

Uw mail werd goed verzonden. Onze Klantendienst zal u zo snel mogelijk een antwoord sturen (tijdens de kantooruren).

Contacteer skynet:

Gepost door: Jan Boeykens | 03-07-08

Reageren op dit commentaar

De commentaren zijn gesloten.